Pinceaux,Brosses,Beauty blender,Silisponge

Aujourd’hui, on ne peut plus dire que les beauty addicts manquent d’outils pour appliquer correctement leur fond de teint. Il y en a pour tous les goûts: ça va des pinceaux « classiques » jusqu’aux applicateurs « automatiques » du type « Color me ». Ils ont tous leurs avantages et inconvénients….rien n’est jamais absolument parfait. Chacun a ses plus et ses moins. Comment dire dans l’absolu que tel ou tel applicateur est meilleur que l’autre? Après tout, ça dépend du contexte d’utilisation, non? Tellement de paramètres peuvent entrer en jeu: la texture, le rendu souhaité, l’épaisseur de la matière etc…

Personnellement, je ne peux pas trancher de manière « radicale » que je préfère un applicateur plutôt qu’un autre. Je les utilise différemment, c’est tout.

Les pinceaux

C’est ce qu’il y de plus classique après l’étalage de fond de teint au doigt (même si je pense que ça se fait de plus en plus rarement). Beaucoup d’entre nous ont débuté par les pinceaux. Il en existe différents styles et pour tous les budgets. On a toutes nos préférences. Personnellement, je n’ai jamais été une adepte du pinceau plat par exemple, je trouve que ça a tendance à laisser des traces, contrairement aux pinceaux plus touffus, censés être pour l’application de poudres.

Avantages:

  • Déjà, il existe une large choix aussi bien au niveau des marques que des styles. Du coup, il y en a pour toutes les bourses.
  • Bien utilisé, le pinceau permet d’étaler la matière pour un rendu « naturel ».

Inconvénients:

  • Les pinceaux de mauvaise qualité peuvent laisser des traces si on ne prend pas le temps de correctement travailler le produit, surtout si celui-ci est un peu( beaucoup)épais.

Mon utilisation: J’applique systématiquement Re(marc)able au pinceau.

Les brosses

Brush make up revolution

On en parle pas autant que des pinceaux et pourtant les brosses sont entrain de gagner du terrain. Certes, toutes les marques n’en proposent pas mais il est désormais possible d’en trouver à des prix raisonnables et pour une qualité presque équivalente aux grandes marques qui sont un peu moins abordables. Honnêtement, je ne possède pas d’Artis brush ( le summum du summum en matière de brosse à maquillage) mais celles que j’ai remplissent très bien leur fonction et elles ne m’ont pas coûté un rein.

Avantages:

  • Les poils sont encore plus nombreux, doux que ceux des pinceaux. De ce fait, le travail avec une brosse est encore plus fluide et plus rapide.
  • Les brosses ne marquent pas…enfin, du moment, qu’on se donne la peine de bien répartir la matière évidemment.

Inconvénients:

  • Plus absorbantes que les pinceaux, les brosses ont tendance a faire « perdre » plus de produits. Quand ceux-ci coûtent la peau des fesses chers, ça fait mal.
  • Les brosses ne sont pas très faciles à nettoyer dû à la grande quantité de matières qu’elles absorbent.

Mon utilisation: En ce moment, j’utilise principalement une brosse pour l’application de Big easy de Benefit mais également Double wear d’Estée Lauder de temps en temps

Les beauty blender

Beauty_Blender_Estee_Lauder

Véritable star, les beauty blenders ont envahi très rapidement la beautysphère. Il fut un temps, on en parlait à toutes les sauces avec un mot qui revenait systématiquement: (rendu) naturel. Honnêtement, j’ai mis du temps avant de craquer. Je me disais dans ma tête: « ‘Faut être complètement barré pour payer un bout d’éponge rose plus de 15€… ». J’avais bien tort. C’est beaucoup plus qu’un bout d’éponge rose…

Avantages:

  • Encore une fois: le rendu « naturel »
  • La facilité d’utilisation: il suffit de tapoter la matière pour que celle-ci se fonde à la peau.

Inconvénients:

  • Résultat beaucoup moins joli sur de la matière « sèche ». Impossible d’appliquer re(marc)able avec un beautyblender par exemple….
  • Compliqué à nettoyer. On se retrouve rapidement avec une éponge tâchée si on ne prend pas soin de la nettoyer juste après utilisation

Mon utilisation: Tous mes produits teint sauf re(marc)able et le Aqua luminous de Becca

Le silisponge

Dernière lubie des beauty addict, ces éponges en silicone ont fait le buzz. On s’attendait toutes à une révolution mais force est de constater qu’il n’en est rien. Ses promesses sont pourtant intéressantes:  un rendu naturel, facile à nettoyer, moins d’absorption de produit…malheureusement, nous sommes nombreuses à avoir constater une grande difficulté à l’utiliser. Que faire avec cet objet? Tapoter? Etaler? J’ai lu récemment qu’en réalité, il ne s’agit pas d’un objet qui permet de travailler le teint. Son unique rôle est d’aider à « poser » le fond de teint afin de ne pas utiliser les doigts ou le dos de la main…En gros, l’idée serait juste d’éviter de « se salir ».

Avantages:

  • Très facile à nettoyer
  • N’absorbe pas du tout de produit.

Inconvénients:

  • Compliqué à utiliser
  • Rendu « cakey » à moins de passer beaucoup de temps à estomper/tapoter encore et encore, ce qui n’est pas évident quand on est pressé le matin (ou le soir).
  • N’est pas un vrai outil de travail du teint.

Mon utilisation: Pour le moment, j’ai mis de côté mon silisponge. Je ne sais pas l’utiliser et le « rentabiliser ».

Tout ça pour dire…

Chacune de nous a sa préférence. On peut être plus à l’aise avec un applicateur plutôt qu’ un autre, tout dépend des paramètres et du contexte en fait. Pour ma part, j’ai des usages différents pour ce qui est des pinceaux, des brosses et du beauty blender. Le silisponge, quant à lui, n’a pas encore sa place dans ma routine….cela ne veut pas dire que c’est un « gadget » inutile…c’est juste que moi, je n’en vois pas l’utilité 😛

 

Dites moi tout, avec quoi préférez-vous appliquer votre fond de teint?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Je pensais depuis longtemps faire cet article en comparant ces 4 outils mais ne possédant pas la silisponge et en ayant jamais appliqué mon fond de teint au pinceau, je pense que je n’étais pas la mieux placée pour le faire et je trouve que tu as merveilleusement présenté la chose! Ton article est très complet et surtout parfait pour celles qui commencent à se maquiller! Bon travail ♥ (en me relisant cette formule fait un peu appréciation de bulletin x))

    • Pareil, quand je n’ai pas envie de me prendre la tête, je me tourne naturellement vers le beauty blender. Mais il faudrait vraiment trouver un moyen de le nettoyer plus rapidement et efficacement 😛

  2. Coucou ! Ton article est vraiment très complet et je te rejoins en tout point. Je n’ai cependant pas testé les éponges en silicone et je pense que je ne le ferais pas vu ce les avis que j’entends à son sujet. Généralement, en fonction, du temps dont je dispose, de la matière du fond de teint et du rendu que je souhaite à voir, j’applique mes produits pour le teint soit avec une brosse ou un pinceau, ou avec mon beauty blender (que j’utilise quand même le plus souvent il faut l’avouer ^^).

  3. Coucou !
    Merci beaucoup pour cet article hyper complet ça nous permets d’y voir plus clair 🙂
    Pour ma part j’applique mon fond de teint à l’aide d’un pinceau de la marque Sigma qui est juste génial ! Il m’arrive aussi d’utiliser le beauty blender mais je préfère de loin le pinceau 🙂
    Je serais très curieuse de tester la brosse vu tous les avis positifs que l’on voit et la Silisponge même si c’est plus mitigé !
    Bisous !

    • Je n’ai aucun pinceau Sigma mais j’en ai lu beaucoup de bien. Je te conseille vraiment les brosses si tu aimes les pinceaux. Je trouve le rendu encore mieux sur une brosse.
      Bisous