Teint idole ultra wear


J’avais tellement hâte de parler de ce fond de teint. J’avais envie de publier l’article dès la seconde où j’ai mis ce produit sur mon visage….mais bon, je suis une blogueuse qui fait les choses dans les règles de l’art (haha) et j’ai attendu de l’avoir mis à toutes les épreuves avant de donner mon avis définitif sur le teint idole ultra wear de Lancôme. Je dois avouer que comme souvent, je me suis laissée influencer par des articles élogieux que j’ai pu lire sur la blogosphère. Ma seule crainte était que souvent, ces revues résultaient de partenariat, pas toutes bien sûr, mais quand même une grande majorité. Je ne dis pas que je ne fais pas confiance aux articles partenariats mais je voulais quand même avoir le point de vue de quelqu’un qui a réellement déboursé  un peu moins de 50 euros pour acquérir la chose. Ce fût le cas, j’ai lu par-ci par-là, via des blopines qui me semblent complètement honnête que ce fond de teint était THE fond de teint à avoir.

Présenté dans un flacon en verre mat poli, de ce côté-là, le teint idole ultra wear n’a rien de bien extraordinaire. Bon point quand même: la marque n’a pas cédé à cette tendance de la pipette ( que j’ai en horreur),  pour faire sortir la matière, rien de telle qu’une pompe tout ce qu’il y a de plus classique. Personnellement, 2  petites gouttes suffisent à couvrir correctement l’ensemble de mon visage ainsi que le cou pour une couvrance moyenne, il est possible de laisser un peu sécher et de rajouter une troisième couche si l’on veut une couvrance un peu plus importante.  L’application se fait  facilement étant donné que la texture est assez liquide mais pas trop non plus. C’est fluide.  J’ai essayé avec un pinceau « classique », un beauty blender et un pinceau brosse et dans tous les cas, en quelques secondes, on obtient un rendu hyper naturel. Ma préférence d’application va quand même au pinceau classique car contrairement au beauty blender, le pinceau n’absorbe pas trop de produits. Il n’y a pas de petites économies, n’est-ce pas?

Le plus gros point fort du teint idole ultra wear serait sa tenue. Je ne le conteste pas. Effectivement, il est assez bluffant car du matin au soir, le teint reste unifié et presque velouté. La matière ne bouge absolument pas, ne fait pas de traces dégueulasses (#TeamNePeutPasSempêcherDeSeToucherLeVisage), et ne transfère pas du tout.  Après, ce n’est pas ce qui m’a le plus impressionné dans ce produit: ce qui a définitivement fini de me conquérir, ça reste son rendu « effet peau nue » et le confort qu’il apporte car on a l’impression de ne rien avoir sur le visage.

Au niveau des teintes, il y en a pour tout le monde: des carnations claires aux peaux très foncées. Attention cependant, mieux vaut ne pas trop se fier aux diverses photos que l’on peut trouver sur internet. Le meilleur moyen de trouver la perfection est de tester directement en magasin car même en faisant ça, parfois, c’est compliqué de choisir. D’ailleurs, je me suis fait avoir en beauté. J’ai acheté « Beige idéal » qui s’est avéré bien plus foncé que la couleur de ma peau. Les lumières chez Sephora peuvent induire en erreur. J’ai dû me résoudre à acheter un deuxième produit en teinte « Sable beige » pour faire un mélange et ainsi obtenir quelque chose d’assez proche de ma couleur naturelle.

Je suis amoureuse. C’est clair et net: Teint idole ultra wear est, pour le moment, mon coup de coeur de l’année. Oui, je sais, je fais des infidélités à MJ mais  tant pis. Je le préfère même au Double wear d’Estée Lauder. C’est  dire à quel point je suis tombée en amour (oui, j’emploie des mots forts pour bien marquer le coup). Ce fond de teint se contente de faire seconde peau sans faire « plâtre », que demander de plus? Une longue tenue? ça tombe bien: Lancôme y a pensé. Certes, 48,50€, ce n’est pas donné mais vu la qualité du produit, je n’ai aucun regret quant à mon « investissement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Coucou toi !
    Je suis super contente de découvrir ta revue tout simplement parce que moi aussi je l’adore *_* !!
    Je partage complètement ton avis il est trop génial hihi ! Il tient très bien et se ne sent absolument pas sur la peau 🙂
    Bisous !

    • Coucou Melody,
      Je me demande même s’il y a des gens qui n’ont pas aimé ce fond de teint tant je ne vois pas trop ce qu’on pourrait lui reprocher à part peut-être son prix.
      Bisous

  2. Je ne porte pas ou plutôt plus de fond de teint donc ce n’est pas un produit vers lequel je me tournerai mais si un jour j’en reporte je sais lequel j’achèterai 😛

    • Ah, il fût un temps, je ne portais plus du tout de fond de teint mais le monde du blogging m’a donné envie de faire des découvertes haha. Comme quoi, la blogosphère n’est pas toujours une bonne compagnie pour la carte bleue.

  3. C’est vrai que ça fait du bien d’avoir un réel avis et non pas un avis influencé par un partenariat. De toute façon moi partenariat ou pas si j’aime ou pas, je le dis. Ca ne plait pas toujours aux partenaires mais au moins j’ai ma conscience pour moi.
    Merci pour la découverte en tout cas.
    Deltrey

    • Oui, je me doute qu’en général, les blogueuses sont quand même honnêtes. Partenariat ou pas. Mais il faut avouer qu’il y a toujours un petit doute….

  4. Moi qui utilise le Revlon et qui commence à me dire que c’est pas l’idéal même si depuis un an il a bien fait son taf, tu me parles…
    Je fais aussi partie de la grande team #JeMeToucheLaTroncheTouteLaSainteJournée, donc pourquoi pas !
    A voir…

    • Ah toi aussi hihih….j’ai mis en critère de qualité d’un fond de teint « sans transfert » maintenant parce qu’à chaque fois, je dégueulasse mes doigts et parfois mes vêtements….

    • Franchement, pour le moment, si je ne devais garder qu’un seul fond de teint, ce serait celui-ci donc je ne peux que te le recommander 🙂